[ PHOTO DECRYPT ] – J’ai passé Josey à la loupe !

J’ai aperçu cette photo de Josey alors que je me baladais sur Instagram. J’ai voulu continuer mon escapade, mais la photo venait de me poser un émetteur. Elle n’allait plus me laisser. Je me suis surpris à revenir vers elle, pour pondre ce qui va suivre. Bref, j’ai passé cette photo de Josey à la loupe. 

Pour ceux qui ne savent pas encore ce que c’est, Photo Decrypt est un concept que je teste depuis un moment. Il consiste à sortir des messages percutants, sur la base d’une photo. L’idée est simple : en observant la photo, j’identifie des éléments clé, que je rapproche à des réalités plus ou moins abstraites, pour en sortir quelque chose qui ressemble à peu près à ce qui va suivre.

 

Le chemin est long. Le décor est truffé d’accessoires. Il faut savoir les dénicher au bon moment. La vie est exécution continue de scénarii. Quand on est au beau milieu de la scène, on n’a plus le droit de rendre le micro. Il faut y aller. Il faut composer avec les réalités du moment, pour obtenir les résultats du moment d’après.

Le reflet fait parfois peur. Quand on regarde en arrière [1], il y a ceux qui continuent de fouiner dans le passé, pour s’accrocher à ce qu’ils considèrent comme des ratés. Ces observateurs sont en nombre impressionnant. Quand on baisse la tête [2], elle se vide de tout l’égo que la gloire installe avec délicatesse. On découvre alors sa véritable identité. On se découvre. Vrai, authentique, avec ses forces et ses faiblesses. Et on apprend. Au delà de ces deux reflets, se trouve l’image que le ciel a de nous. Quand on lève la tête [3] et qu’on a le regard focalisé sur le très haut, sa grâce telle un luminaire suspendu, ne s’éteint jamais. Elle montre le chemin. Elle fait avancer vers les hauteurs. Elle montre le chemin à suivre pour montrer et demeurer dans les hauteurs. Le reflet est feu et eau.

Même quand le doute et les incompréhensions ne cessent de défiler, il ne faut pas se défiler. La vie est une aventure. À l’opposé des couteaux [4] qu’il faudra parfois utiliser pour se frayer un chemin, se trouve ces bouteilles [5] qu’on sort pour célébrer une belle réussite. On peut prendre des coups. Puis suivent le temps de savourer le lait [10] avec délectation, et celui de la dégustation des fruits [6]. Après les efforts, la célébration, si on a mené les bonnes actions.

Le regard figé [7]. Les mains en support [8]. Il y aura toujours des soutiens qui comme la laine [9], procurent confort et protection. Et le talent, il continuera de briller car c’est toujours le jour J, quand on s’accorde 0 compromis pendant la préparation.

——
👉 La légende qui accompagne.
——

[1] : Le reflet de derrière. On y voit une silhouette
[2] : Le reflet en bas
[3] : Le lustre accroché en haut
[4] : Les couteaux rangés derrière dans le fond
[5] : Les bouteilles de vin
[6] : Les fruits
[7] : Les yeux. Le regard.
[8] : Les mains posés sur la table
[9] : Le pull en laine
[10] : La bouteille de lait posée à droite/à sa gauche

 

Si vous souhaitez que je me prête au jeu sur l’une de vos photos postée sur Facebook, mentionnez moi et ajoutez le Hashtag #PhotoDecrypt.  😎 

Laisse un commentaire ici
Contactez-moi

Laissez moi un message. Je vous répondrez dès que possible.

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :