Nous avons déposé nos téléphones et les plaisirs d’autrefois sont revenus

Hier en cours de soirée, avec mes frères, nous avons vécu une belle expérience. Ce n’était rien d’extraordinaire. Pourtant, le souvenir que j’en garde continue de me faire réfléchir. Il y a dans la vie ces petits instants que nous manquons, ces plaisirs que nous laissons s’échapper, car trop plongé dans nos écrans. Et avec l’avènement des réseaux-sociaux, cette fâcheuse tendance s’est accélérée. Je vous relate les faits.

Nous étions présents mais chacun dans son univers 

Nous étions au nombre de quatre, ma sœur y compris complétais le petit groupe au nombre de cinq personnes. Nous avions fini le repas. Jadis, c’était des moments très spéciaux au cours desquels nous rigolions énormément. Mais ça c’était avant. Depuis l’avènement des smartphones, bien de choses ont changé.

Assis tous en ensemble, je me suis très vite rendu compte que chacun avait les yeux braqué sur son smartphone, qui pianotant pour sortir un SMS (un texte plus ou moins abrégé), qui souriant devant une publication rigolote aperçu sur Facebook, qui terminant une partie de « Criminal Case* »… Bref, chacun était recroquevillé dans son univers. On se parlait à peine. On était ailleurs.

Curieux, j’ai proposé que nous fassions une trêve. Elle devait consister à déposer tous les téléphones à même le sol, le premier qui reprenait le sien serait sous le coup d’une amende. Une belle amende d’ailleurs. Nous étions tous d’accord. Marché conclu. Chacun s’est donc débarrassé de son téléphone.

                              Chacun s’est donc débarrassé de son téléphone  

Dur, dur , dur ! 

Les minutes qui ont suivi ont été difficiles. On se parlait mais nos yeux, comme d’un commun accord, étaient braqués sur les mobiles au sol, guettant la moindre notification. Puis, la magie s’est produite et nous sommes revenus sur terre. Pendant près de quarante-cinq minutes, nous avons bavardé, discuté politique, nous nous sommes bien marré et avons rigolé comme au bon vieux temps. Sans distraction, le bonheur que procure des partages de ce type se dessinent mieux.

Puis au bout d’un moment, l’un d’entre nous a fait le pas, les autres l’ont suivi. Enfin, nous l’avons tous suivi. Il y avait beaucoup de choses à rattraper… Entre les notifications à traiter, les SMS sans réponse à lire et les niveaux de jeu à terminer, il y avait tant à faire.

Je vous recommande de faire cette expérience, elle vous rappelera que nos petits ecrans, par moment, nous font passer à coté de l’essentiel.

Comme disait quelqu’un, la technologie a tendance à nous rapprocher de ceux qui sont éloignés de nous, et à nous éloigner de ceux qui sont proches de nous. On ne s’en rend pas compte à certains moments mais il faut parfois revenir à la base pour mieux cerner le sens de la vie à communauté.

Je vous  invite à l’expérimenter.

* Criminal Case : Jeu dont le but est d’investiguer des scènes de crime pour trouver les criminels coupables des crimes.

Laisse un commentaire ici
Contactez-moi

Laissez moi un message. Je vous répondrez dès que possible.

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :