Lexique urbain : « Taper poteau »

Les expressions se créent au rythme des tendances ivoiriennes qui vont et qui viennent. Inutile de demander leurs origines car , c’est comme chercher une femme de teint clair à Abidjan, on en trouve énormément, mais difficile de différencier le vrai du faux (il parait).

L’expression « taper poteau » en fonction de ses nombreux usages, peut signifier échouer, ne pas arriver à ses fins, manquer sa cible… Selon les avis – c’est la difficulté avec de telles expressions – on peut considérer qu’elle exprime le fait de manquer sa cible de justesse, à un détail près (1), ou bien au contraire, d’échouer lamentablement, le genre d’échec tellement inattendue qu’on se demande comment cela a pu être possible. (2)
Mais plus couramment, cette expression est utilisée pour exprimer un échec suite à une tentative de drague. C’est alors la déception et l’incapacité à réussir à « accrocher », qui est mise en avant. (3)

taper-poteau-mcagnini

Illustration :

(1) Faut échouer à un point (1 pts) au BAC pour comprendre comment taper poteau peut faire mal
(2) Certains candidats de « l’Afrique a un incroyable talent » participent à l’émission spécialement pour taper poteau
(3) Mon frère je connais la go là, elle est trop fan de son papier, elle ne fait rien avec garçon même, tu vas taper poteau

PS : Celui qui tape poteau plusieurs fois peut très vite devenir un adepte du « Mougou Pan ».

Laisse un commentaire ici
Contactez-moi

Laissez moi un message. Je vous répondrez dès que possible.

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :