Lexique Urbain : Être arrivé(e) / Être avancé(e)

Au fil du temps, de nombreuses expressions font leur apparition dans le parlé des ivoiriens. Pour les comprendre, la plupart du temps, mieux vaut ne pas les considérer selon leur sens premier, celui qui apparait trop évident. Toute la difficulté se résume en cela. C’est alors en se plongeant dans leur vécu quotidien, leurs habitudes.. bref leur univers que l’on peut réussir à les comprendre. Dans cet article, nous essaierons de donner la signification de deux expressions qui se ressemblent beaucoup, car étant toutes les deux formées avec l’auxiliaire être.

  • Être arrivé(e)

Cette expression traduit l’état de quelqu’un qui se suffit, qui a réussi à atteindre ses objectifs et qui n’a plus rien à prouver. Mais attention, dans son usage le plus courant, cette expression est utilisée dans un sens ironique. Dire à une personne qu’elle est arrivée, c’est donc essayer de lui faire comprendre qu’elle en fait un peu trop pour un moindre exploit (très relatif) qu’elle a accompli. Pour appuyer cela, on utilise généralement l’interjection “deh”.

Exemples :

  • Marie-Ella et Malicka sont arrivées deh*, depuis qu’elles ont écrit des best-seller, elles ne répondent même plus sur Facebook
  • Han*, lui qui était misérable ici là, il a eu voiture maintenant, il est arrivé oh*

 

  • Être avancé(e)

C’est autour d’une bonne bière que cette expression prend tout son sens. Yopougon represent ! Vous l’aurez compris, elle fait référence à quelqu’un qui se trouve en état d’ébriété. Quand l’alcool lui monte à la tête, alors on dit d’elle qu’elle est avancée sur la ligne, par rapport au niveau de lucidité normal.

Exemples :

  • Ne prête pas attention à tout ce qu’il te raconte, il est déjà avancé
  • Estelle, évite de continuer à me donner cette boisson alcoolisée, je suis avancé

*Interjections ivoiriennes 

Laisse un commentaire ici
Contactez-moi

Laissez moi un message. Je vous répondrez dès que possible.

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :