Les 10 commandements de la FriendZone

Le cœur est parfois difficile à comprendre, tout comme les sentiments. Quand on aime, l’idéal est que l’autre partage les mêmes sentiments. Mais lorsque cette équation n’est pas établi, quand à l’amour l’autre n’a que son amitié à donner, on se retrouve de plain-pied dans la friendzone.

Se faire friendzoner est douloureux, et cela en fonction l’attitude de celui /celle qui en est à la base. Dans cette incompréhension sentimentale, il y a bien sûr 10 commandements à respecter.

1 – Tu te donneras les moyens pour détecter la friendzone de très loin

Pas besoin de loupe pour voir que l’on se rapproche de la friendzone. Il suffit de faire preuve de réalisme et de bon sens pour voir les choses se dessiner. Très souvent, le sentiment amoureux fait taire la raison et on refuse d’entendre, de voir, de comprendre. A trop être fan, on en devient fou. Et les conséquences sont hyper dangereuses. Une fois que l’on y a mis les pieds, trop tard et trop difficile d’en ressortir sans séquelles.
Si tu tombes amoureux (se), assure toi que c’est réciproque, sinon arrange toi à reconvertir très rapidement tes sentiments avant de tomber dans la friendzone.

2 – Tu éviteras de sortir la « carte victimaire »

Tu l’aimes mais lui/elle t’aime bien. Toute la différence est là. Trois lettres qui changent tout. Une fois que cette vérité déclarée, nul besoin de sortir la carte « S.O.S victime d’un Amour mal calibré ». Si toutes les victimes devaient se promener avec une telle pancarte sur la tête, les visages se verraient de moins en moins dans nos rues. Trop de victimes silencieuses. A Abidjan on dit « c’est pas tout on dit ».

Et le fait de vouloir faire porter le chapeau à l’autre qui ne partage pas les mêmes sentiments que toi peut le/la pousser à te détester. Tu n’as pas eu son amour, à vouloir l’avoir coûte que coûte, tu risques de perdre son amitié.

Il est vrai que c’est douloureux de se faire friendzoner mais ce n’est pas une raison pour en faire tout un tas au point d’oublier que la vie continue et qu’à coup sûr, si ce n’était pas lui/elle, alors ce sera un/une autre. Patience !

Lire aussi : Les 10 commandements des fêtes de fin d’année

3 – Tu te laisseras toujours une porte de sortie

L’amour peut être considéré comme un jeu. Non, ce n’est pas une permission pour t’autoriser à « t’amuser avec enfant des gens ». Cette phrase signifie simplement que comme tout jeu, tu dois t’attendre à ce que l’autre ne soit pas toujours sur la même longueur d’onde que toi. Une fois que tu as cette pensée à l’esprit, tu encaisses le coup plus facilement. Mais en fait, comment se comporter après cela ?

4 – Tu ne deviendras pas un loup une fois la nuit tombée

Tu l’aimes lui /elle ne partage pas tes sentiments, mais te vois comme un (e) simple ami(e). Tu encaisses le coup. Tu as une chose à faire parmi deux qui sont possibles. Ou tu prends tes distances pour ne pas avoir à souffrir, ou tu restes et tu fais taire tes sentiments (les choses peuvent évoluer après selon les cas). Entre ces deux possibilités, inutile d’aller créer une troisième qui consistera à porter la casquette de l’ancien ami qui devient le pire ennemi. Tu l’auras compris, après l’amour – même manqué – ce n’est pas la guerre. En Zouglou on dit l’amour c’est pas forcé !

5 – Tu éviteras de mêler vos amis communs à ta conquête

Lorsque des amis sont impliqués, les chosent deviennent plus difficiles à gérer. Le fait est que la friendzone a tendance à changer les attitudes de celui qui a été mis dans ce périmètre d’inconfort. Et dans un groupe, l’harmonie peut prendre un coup. Mieux vaut ne pas impliquer les autres membres, de manière à vouloir leur faire porter un quelconque chapeau. Ce sont des choses qui arrivent, des solutions existent. On se casse pas une belle bande pour ça.

Lire aussi : Les 10 commandements de l’acteur du web ivoirien

6 – Ton cœur, tu l’ouvriras après maintes réflexions

Le pire des défauts que l’on puisse présenter en amour, c’est d’avoir un cœur d’Amadou. C’est d’être le genre de personne dont le cœur s’enflamme simplement à la suite d’un sourire, de la découverte d’un physique de rêve (oui il parait que de nos jours c’est un critère suffisant pour ouvrir son cœur)… Le cœur n’est pas un jeu alors avant de tomber amoureux – même si le cœur n’a pas de télécommande – prends le temps de regarder si la friendzone n’est pas loin. Si tel est le cas, tu sais ce qu’il te reste à faire.

7- Tu feras un choix et tu l’assumeras

Tout se résume à choisir. La friendzone ne tombe pas du ciel, en général, tu la vois se rapprocher jusqu’à s’installer confortablement autour de toi. Le schéma classique est une belle amitié qui, à un moment, pousse l’autre à vouloir aller au-delà. En pareilles circonstances, parler reste la meilleure solution. Au pire, on prend une claque et on encaisse le coup, mais en définitive on est situé. Plus on s’enfonce sans être situé, plus on élargie le périmètre de cette zone et en sortir devient plus difficile.

Si tu es capable de persévérer, tu peux t’installer calmement dans la friendzone et il y a des cas de figure ou cela paie. Sinon, prends tes distances pour te protéger.

8- Non, tu ne peux pas être un(e) conseiller(e) matrimonial pour lui/elle

Faut pas se leurrer. Tu ne peux pas être la personne à qui celui/celle qui t’a friendzoner viendra expliquer ses déboires amoureux. Non tu n’es pas la personne indiquée pour être son /sa confident(e) à partir du moment où tu te retrouves dans la friendzone. Faudrait que tu sois conséquent avec toi-même. Enfin, si tu peux. Si bien sûr tu veux te retrouver à verser des larmes quand tu te retrouves tout seul, après lui avoir dit comment rendre l’autre heureux (se), alors deviens le/la confident(e) toujours disponible. Tu peux même aller plus loin, en devenant celui/celle qui le/la consolera quand ça ira mal dans son couple. Tu iras réinvestir les larmes encaissées sur tes épaules, dans la solitude de ta chambre.

Il sera possible que votre relation revienne au beau fixe, seulement si le temps fait son effet. Mais sache déjà que le temps, en pareil circonstances, prend son temps.

9- Tu ne feras pas de la « friendzone » ta marque de fabrique

Faut pas se réjouir d’avoir friendzoner quelqu’un. C’est loin d’être drôle. Le plus correct serait de faire comprendre calmement à la personne en face qu’on ne partage pas ses sentiments, sans le lui jeter à la figure. Se retrouver dans cette posture peut être très frustrante, autant essayer d’atténuer les dégâts.
Certaine belle amitiés sont nées de là alors, mieux vaut calmer le jeu.

Lire aussi : Les 10 commandements du nouveau bachelier

10 – Tu ne rendras ton coup sous aucun prétexte

Ce n’est parce que tu t’es fait friendzoner que tu te mettras dans les dispositions pour rendre le même coup à quelqu’un d’autre. Non, ça ne se fait pas. La roue tourne faut pas l’oublier, si tu prends plaisir à rendre ton coup, la prochaine fois, ta situation sera pire. Tu te feras familyzoner, et cette deuxième catégorie est encore pire que la première. Dans la familyzone, tes sentiments amoureux sont morts d’avance !

D’autres commandements à ajouter ? 

Laisse un commentaire ici
Contactez-moi

Laissez moi un message. Je vous répondrez dès que possible.

Start typing and press Enter to search

%d blogueurs aiment cette page :